vous êtes ici : Ardèche / Montagne Ardéchoise / Sites majeurs / Mézenc

Mont Mézenc
Point culminant de l’Ardèche à 1753 m

Coordonnées (sommet ardéchois au sud) : N 44° 54' 40 " - E 004° 11' 27" - alt. 1753 m
Le Mont Mézenc se trouve partagé entre les plateaux du Massif Central au nord et à l'ouest et les vallées encaissées de l'Ardèche à l'est, exactement sur la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée. Positionné sur un très ancien socle granitique, cette formation résulte d'une intense activité volcanique survenue il y a environ 6 à 8 millions d'années pendant l'ère tertiaire (Miocène supérieur) à la faveur du plissement de l'arc alpin qui a fracturé le massif hercynien. Comme les autres volcans de cette région, le Mont Mézenc est un dôme de phonolite issu d'un volcan de type péléen dont la lave visqueuse ne s'est pas écoulée et a permis la formation de ce relief particulier dont l'érosion a par la suite adouci les contours. Séparant les territoires du Velay et de l'Helvie, le Mont Mézenc autrefois appelé le « Puei-Vuei » présente deux sommets distants de 500 mètres environ dont le plus haut, situé en Ardèche, culmine à 1753 mètres d'altitude, ce qui en fait le point le plus élevé du département. Au nord, le second sommet, à 1 744 mètres d'altitude, porte une croix dressée en 1945 par d'anciens prisonniers de guerre. Toute la région du Mézenc s'illustre par une forte tradition d'agriculture et d'élevage de bovins qui bénéficie d'un label "AOC - fin gras du Mézenc". Cette activité humaine séculaire se conjugue aujourd'hui avec la nécessité de protéger ces espaces naturels. Le site du massif du Mézenc fut classé au titre de la loi du 12 mai 1930 en raison de son grand intérêt paysager, ce qui le préserve de toute modification susceptible d'affecter sa richesse environnementale. On recense en effet pas moins de 80 espèces rares ainsi qu'un grand nombre d'oiseaux de montagne et de petits mammifères qui y ont trouvé refuge entre les dalles de lauze. Plusieurs zones spécifiques bénéficient de mesures de protection particulière (ZNIEFF de type 1 et 2) en raison de leur intérêt floristique et faunistique. En raison de la forte fréquentation du site, près de 300 000 visiteurs par an, des cheminements balisés ont été aménagés et des panneaux invitent à ne pas sortir des sentiers pour éviter le piétinement des espèces rares. Le climat rude en hiver et frais en été s'apparente à un climat de montagne. Au plus fort de l'hiver, un vent local glacial, la Burle, peut lever des congères et plonger la région dans un froid polaire durable. Dès les premières neiges, les plateaux du Mézenc sont le paradis des amateurs de ski nordique qui s'élancent notamment du petit village des Estables. Au sommet, la vue est magnifique et embrasse un très large panorama tant sur la Chaîne des Puys à l'ouest que sur la région des Sucs au Sud dont le Gerbier de Jonc. Par temps clair, il est même possible de distinguer à l'est dans le lointain les sommets des Alpes.

autres thèmes : Gorges de l'Ardèche / Sud Ardèche / Nord Ardèche / Coiron / Ardèche Rhodanienne / Crues d'Ardèche / Canoë  /  Grottes

le Mont Mézenc vu d'ailleurs

20100131_mtmezencdepuislescoux 20100131_mtmezencparlesse1 20100131_mtmezencparlesse2 20150212_288 20150908_288
des Coux par l'est par l'est de Rochebonne des Boutières

le sommet du Mont Mézenc

20120619_mezenc_sommet1 20120619_mezenc_sommet2 20150908_316
sommet sommet sommet

pentes et alentours

19990717_mezenc_panorama 19990717_paysagepresmezenc 20150908_222
panorama paysage Boutières
© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact