vous êtes ici : Ardèche / Ardèche du Nord / Annonay

Annonay
une longue histoire au fil de l'eau

Coordonnées (Statue Frères Montgolfier) : N 45° 14' 23" - E 004° 40' 03" - alt. : 348 m - Superficie : 21,20 km² - Population (2013) : 16075 habitants
Située tout au nord de l'Ardèche, plus près de Lyon que de Vallon Pont d'Arc, la ville d'Annonay est aussi la plus peuplée d'Ardèche avec 16 075 habitants au dernier recensement (2013) et quelques 35 500 pour toute sa communauté d'agglomération. Idéalement placée sur des axes de communication ancestraux entre la vallée du Rhône et le Massif Central, les collines d'Annonay étaient fréquentées dès l'antiquité. L'histoire de la ville est particulièrement riche et semble avoir réellement débuté dès le 4ème siècle de notre ère lorsque des artisans vinrent s'installer sur les rives de la Deume et de la Cance, des rivières aux eaux limpides propices à la fabrication de parchemins. Pour s'établir au cœur de ces vallées humides et encaissées, les premiers annonéens durent bâtir de nombreux ponts pour aller d'un point à l'autre de la cité. Au XVIème siècle, les guerres de religion causèrent des ravages entre protestants et catholiques, la ville alternant d'un ordre à l'autre au fil de batailles terribles qui causèrent de nombreuses victimes et destructions. A ces périodes de troubles succédait une épidémie de peste accrue par des années successives de mauvaises récoltes et de famine. Ce ne fut qu'à la signature de l'Edit de Nantes, en 1598, que les querelles religieuses furent chassées et que la ville commença à retrouver sa prospérité. La cité amorça alors une renaissance résolument orientée vers le développement de ses activités commerciales et de production, notamment de tannerie. Profitant de ses richesses hydrologiques, plusieurs familles, dont celle des Montgolfier, s'installèrent à Annonay pour y lancer une industrie papetière. Cité singulière, Annonay l'est aussi par les nombreux inventeurs qui ont fait sa renommée. Parmi ceux ci, les frères Étienne et Joseph Montgolfier qui, après un premier essai en décembre 1782, firent officiellement décoller le premier engin volant le 4 juin 1783 depuis la Place des Cordeliers. Un peu plus tard, leur petit neveu, Marc Seguin, un autre ingénieur de talent, porta haut l'image de la ville à son tour en inventant la chaudière tubulaire qui équipa les locomotives à vapeur mais aussi en perfectionnant le système des ponts suspendus qui connut un succès planétaire et dont le premier exemplaire fut dressé un peu plus en aval au site de production de Moulin sur la Cance (voir). Dans le registre politique, d'éminents personnages annonéens, tels l'avocat Boissy d’Anglas, prirent des responsabilités au plus haut niveau de l'Etat sous Napoléon. Ville majeure de l'économie ardéchoise, Annonay a aujourd'hui réorienté son industrie vers d'autres secteurs notamment la mécanique, le textile ou encore la production pharmaceutique. Durablement marquées par des siècles d'industrie, les vallées de la Deume et de la Cance (voir) font maintenant l'objet de toutes les attentions de la part des décideurs locaux pour tenter de leur redonner leur grande richesse environnementale.

© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact