vous êtes ici : Ardèche / Ardèche rhodanienne / Rochemaure / Château de Rochemaure

Château de Rochemaure

Bâti au XIIème siècle sur un éperon volcanique appelé "Dyke" par les seigneurs Adhémar de Monteil, le château de Rochemaure se démarque dans le paysage par sa silhouette imposante dominant toute la vallée et par les couleurs sombres des pierres de basalte qui ont été utilisées pour sa construction. Cette position stratégique permettait de contrôler les flux dans la vallée mais l'ouvrage changea de propriétaires à de nombreuses reprises. En 1598, le gouverneur Jacques d’Hilaire abandonna le château pour s'installer dans la plaine à Joviac dans une demeure plus confortable et moins exposée aux affres du climat. Au 18ème siècle, la château abandonné devint une ruine et certaines parties furent démontées pour être employées à d'autres constructions. Par conséquent l'ouvrage subissait d'avantage les dégâts de l'érosion que ceux des guerres de religion qui affectèrent toute la région.

le Château perché sur son éperon basaltique

20021028_rochemaureparlene_1 20021028_rochemaureparlene_2 20021028_rochemaureparlene_3 20030404_rochemaureparlesud_1 20030404_rochemaureparlesud_4 20030404_rochemaureparlesud_5 20030418_rochemaureparlesud_2 20150219_136 20140509_001
par le nord-est par le nord-est par l'ENE par le sud par le sud par le sud par le sud par le sud par l'est
20140509_074 20140509_075 20140509_076 20140509_077 20140509_078 20140509_081 20140509_082
par l'ouest par l'ouest par l'ouest par l'ouest par l'ouest par le nord par le nord

les remparts et la Tour du Guast

Construits aussitôt après le château entre le XIIème et le XIIIème siècle, ces remparts descendent jusque dans la Vallée. Leur fonction était alors de protéger les habitants qui en échange de cette protection devaient s'acquitter d'une contribution au seigneur correspondant à 1/5ème de leur récolte. La route qui monte depuis le village actuel jusqu'au château traverse plusieurs fois les remparts. Ces fortifications alors appelées «vintenum» ont été classées monuments historiques en 1923. La Tour carrée du Guast, construite au XIIIème siècle, fait partie des remparts.

20010817_rochemaure_2 20010817_rochemaure_3 20140509_116 20140509_115 20140509_120 20140509_119 20010817_rochemaure_4 20140509_112
remparts remparts remparts remparts Tour Tour du Guast Tour du Guast Tour du Guast
20010817_rochemaure_1 20140509_101 20140509_103 20140509_100 20140509_102 20140509_095 20140509_104
remparts remparts remparts remparts remparts remparts remparts

le vieux village près du Château

20140509_079 20140509_085 20140509_083 20140509_084 20140509_094 20140509_086 20140509_092 20140509_091 20140509_080
quartier fortifié quartier fortifié fortifications fortifications fortifications vx village fortifications fortifications St Laurent
20140509_087 20140509_088 20140509_089 20140509_090
tour calade calade calade

la Chapelle Notre Dame des Anges

Construite à mi-pentes à l'intérieur de l'enceinte formée par les remparts du Château de Rochemaure, la chapelle Notre-Dame des Anges date de la fin du XIIème siècle et présente un style style gothique provençal. L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 27 octobre 1971 et abrite le "carré magique" de Rochemaure, une mystérieuse plaque gravée dont les inscriptions présentent la particularité de pouvoir être lues dans tous les sens en retrouvant toujours les cinq mêmes mots : sator – arepo- tenet – opera – rotas. La signification de ces inscriptions reste aujourd'hui encore un mystère. Jouxtant les murs de la chapelle, on trouve également un vieux cimetière avec des tombes de plusieurs siècles.

20140509_107 20140509_113 20140509_109 20140509_111 20140509_108 20140509_117 20140509_118 20140509_105 20140509_106 20140509_110 20140509_114
façade façade porche porche façade chapelle chapelle chapelle chapelle cimetière corniche
© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact