vous êtes ici : Ardèche / Ardèche rhodanienne / Serrières

Serrières
Ardèche rhodanienne

Coordonnées (centre) : N 45° 19' 04" - E 004° 45' 50" - alt. 150 m - Superficie : 3,96 km2 - Population (2012) : 1133 habitants
Une cité de mariniers aux portes de l'Ardèche
Le pont de Serrières constitue sur le Rhône la porte d'entrée du territoire de l'Ardèche. La petite cité à l'histoire intimement liée à celle du fleuve roi offre un musée original consacré aux mariniers du Rhône et à la batellerie. Installé dans l'ancienne église Saint Sornin du XIIème siècle, ce Musée bénéficie du label "Musée de France" et mérite le détour. Outre d'importantes collections d'objets rares témoignant de l'activité riche du fleuve, on y découvre le transport des marchandises qui fut longtemps florissant sur le fleuve jusqu'à l'avènement du trafic routier. La batellerie et l'usage du fleuve à des fins de communication remonte à l'antiquité malgré les humeurs de ce cours d'eau parfois ravageuses et à l'origine de nombreux drames qui jalonnent l'histoire des populations qui en peuplent les rives. Les romains furent les premiers aménageurs pour effectuer le transport des denrées et des passagers. Ces nouveaux marins du fleuve s'organisent rapidement en une communauté de nautes - matelots, artisans et corporations - qui perdure aujourd’hui encore. En raison des crues d'automne et d'hiver et parfois de printemps, le fleuve impose son rythme et milite la navigation à la belle saison. Au 19ème siècle, on y croise des bateaux à vapeurs ainsi que des barges que l'on trace via le chemin de halage aménagé sur les rives. Cette voie est aujourd'hui aménagée sur le plus clair de son linéaire en voie verte que l'on peut emprunter à vélo. En 1945, on comptait 12000 artisans bateliers en 1945, en 2000, un demi-siècle plus tard, ils n'étaient plus que 700 supplantés par le rail puis par le transport routier. Toutefois, en raison de nouvelles considérations environnementales, il semblerait que l'on assiste actuellement aux prémices d'un renouveau de la batellerie sur le Rhône qui offre de nombreux autres avantages. Le Pont de Serrières est le premier pont ardéchois sur le cours du Rhône en venant du nord. Il fut construit en 1950, en remplacement du pont de type Marc Seguin construit en 1930, lui même précédé par le pont initial bâti en 1828.

© Mathieu Morverand - Tous droits réservés, All rights reserved, Todos los derechos reservados, Alle Rechte vorbehalten - contact